www.jcenligne.frBook artistique
 Portfolios
 Jcl
Journal de l'atelier
Tiphène
Musique
Regards
Portraits
Isis
Socle d'Isis
Lucie rêve de dunes
Parchemin des mers
Balades en Vercors
Phénètique
Natures parallèles
Abstractions
Le Camp des Toiles
Poupées d'étoiles
Sources d'étain
Un tableau raconté
Strike
Objets
Parking
Le Grand Départ
Aventures Imaginaires
Murmures
Dev
 Nicole Lecomte
 Danielle Simon
 Jean-Marie Lecomte
 Roselyne Terpoorter
 Pascale Scoufflaire
 A propos des artistes
Jeu lunaire

Si le monde était clair, l'art ne serait pas.
Albert Camus

 Jcl sur Facebook Jcl sur Youtube Jcl sur Artquid
Construire un cadre
Formats des cadres
Annuaire

 agenda annuaire galeries artistes peinture sculpture

Tiphene

Tiphène

Kobotic

Robots phénétiques

 

Tiphène

2020 - 26 x 10 x 55 cm

Embarquez à bord du Tiphène en compagnie de Yaphène, l’ordinateur de bord un peu déjanté qui anime cette maquette de bateau imaginaire.

Doté entre autre d'un ascenseur et d'une hélice volante, Tiphène voyage en écoutant des chansons marines, tente de réciter des poèmes, affronte des orages, visite des îles aux trésors et commente les plongeons de l’équipage.

En mode manuel les boutons animent la maquette par des bruitages et des mouvements moteurs. L’écran oled affiche la température et d’autres informations. La cabine possède un système led lampe d’ambiance et un mini-jukebox mp3 permet d’écouter de la musique. Enfin, en tant que maquette du 21ème siècle, Tiphène se devait d’être un objet connecté et dispose donc d’une interface web accessible en wifi afin d’être pilotable à distance.

 
 
 
 
 
 
 

 

 

Une idée dans la réalisation était de construire Tiphène avec des matériaux issus du recyclage. La maquette s’est organisée au hasard des matériaux disponibles. La coque est ainsi réalisée avec des des pièces de bois parfois un peu abimés, qui donnent en partie sa patine à la maquette.

L’idée de recyclage se trouve également dans le haubannage, réalisé avec du fil électrique récupéré sur des câbles réseau et dans l‘encastillage. Des antiparasitages pour limandes servent de capuchons aux boutons de commandes, le mât de mitaine est érigé à l’aide d’un axe d’imprimante jet d’encre. La cabine d’ascenseur est composé d’un cube en verre provenant d’un ancien vidéoprojecteur.

 

 

Le microcontrôleur est un Raspberry Pi0 équipé d’une carte sd 16Go.

Il est installé à la proue. Ses prises ne sont pas utilisées et n’interviennent qu’en cas d’urgence pour arrimer Tiphène à son port d’attache. Epaulée par quelques circuits intégrés installés sur une carte de prototypage, la petite framboise se révèle redoutablement efficace. Jamais je n’aurais imaginé pouvoir lui en demander tant !

 

 

Le pi0 exécute un programme c++ multi-threadé conçu pour l’occasion. Le logiciel récupère les données en provenance des différents capteurs et boutons, pilote la carte de prototypage, l’éclairage, les moteurs de la maquette et anime Yaphène, l’ordinateur de bord.

La cage d’ascenseur est surmontée d’un système led. L’ensemble fixé sur un chariot d’imprimante positionné à la verticale est animé par un moteur pas à pas.

Le radar de Tiphène pour sa part est consitué d’un petit moto-réducteur.

 

 

Vidéo de présentation de Tiphène

 

 

Portfolio arts 2006-2020 jcl